Projets Ecole de l'Espoir 2001

Projet Roi Mathias

De Regenboog (GVBS Zuiderdokken) à Anvers (Christel Hermans)

Le projet « Koning Matthijsje » s'adresse aux réfugiés mineurs d'âge, âgés de 5 à 12 ans n'ayant pas encore accompli une année scolaire complète dans une école néerlandophone, ainsi qu'à leurs parents et famille. L'objectif est de leur offrir un soutien au niveau de la langue, de l'attitude et de l'orientation sociale.

Le spectacle en tant qu'acteur, un plus pour mon apprentissage

Institut Sainte-Marie à Seraing (Chantal Nadin)

Le projet vise à développer des compétences de communication, de réflexion, de coopération et d'organisation. Prendre la parole en public, affronter le regard de l'autre sans se sentir dévalorisé, maîtriser ses craintes et ses a priori, telles sont les grandes lignes de force que les techniques du spectacle permettent de découvrir. Travailler ensemble, être responsable sont d'autres pistes de développement citoyen que le projet permet de développer.

Eperonniers-Europe-Project

Centre Scolaire Eperonniers à Bruxelles (Marie-Anne Rouffiange)

Le but de ce projet est de faire de l'école le reflet du monde, de passer du temps à évaluer comment il tourne et de proposer des actions qui l'amélioreraient dans de multiples domaines. Le projet vise tout d'abord l'Europe. Il s'adresse aux élèves du premier degré général et aux septièmes. Les aînés peuvent acquérir des compétences d'animation de groupe et d'encadrement de jeunes; les plus jeunes, quant à eux, ont la possibilité de se confronter à de jeunes adultes et d'apprendre le respect autrement que sous l'autorité des enseignants.

Projet ayant pour but d'augmenter la résistance morale

Albezon vzw à Gand (Katrijn Van Den Driessche)

Un projet inter-réseaux pour des écoles bénéficiant de discriminations positives développé à l'attention de jeunes qui menacent de décrocher de l'école, de leurs parents et/ou leur milieu direct. Création et organisation d'un programme qui augmente leur système de défense face à des comportements anti-sociaux. Le projet élabore ainsi un itinéraire bref mais intensif en réponse à une mesure de suspension.

Projet de communication PMS-parents

VCLB-Leuven à Leuven (Lieve Maesmans)

Afin de favoriser l'intégration des enfants défavorisés dans l'enseignement fondamental, le projet souhaite améliorer la communication entre les collaborateurs des P.M.S. et les parents. La première chose est de considérer les parents comme des partenaires à part entière dans le cadre de la concertation entre le P.M.S. et l'école. Par ailleurs, les partenaires recherchent des possibilités de créer à Louvain une concertation permanente sur 'la pauvreté et l'enseignement'. Enfin, une spécialiste 'pauvreté et exclusion sociale' a été engagée au P.M.S.

The rythm of life

KAJ Oost-Vlaanderen à Gand

En collaboration avec le HTI Sint-Antonius Gent

Le projet d'improvisation 'The rythm of life' a pour but de faire goûter des jeunes de milieux défavorisés à la culture, de manière active et créative, non seulement en tant que spectateur mais également et surtout en tant qu'acteur. La contribution personnelle des jeunes est capitale. Les improvisations sont basées sur leurs propres rêves et sur leur imagination. Le renforcement des liens au sein du groupe est aussi importante que la création elle-même.