Projets Ecole de l'Espoir 1999

Apprendre à étudier à la maison

Steunpunt Onderwijs en Opvoeding - Stad Hasselt
Projet repris par l’asbl LOOA (Anja Loyens)

Dans le cadre du projet d'apprentissage « Leren thuis leren » (apprendre à étudier à la maison), les étudiants des écoles supérieures encadrent à domicile pendant leur stage des élèves défavorisés. Ce projet est réalisé grâce à la collaboration entre les départements de formation d'enseignants de trois écoles supérieures d'Hasselt, quatre écoles secondaires d'Hasselt, trois PMS et le Point d'appui Enseignement et Education de la ville d'Hasselt.

Team Building, Voyages, Citoyenneté et Gestion du Temps libre

Saint-Louis Amercoeur à Liège (Louis Gemenne, directeur - Bernard Gabriel)

En vue d'améliorer la formation et l'intégration des élèves, trois projets ont été choisis dans cette école professionnelle :

    * Le renforcement des liens entre élèves et entre professeurs grâce à l'organisation d'un team building professeurs et d'un team building élèves.
    * L'apprentissage de la gestion des temps libres.
    * La rencontre avec d'autres cultures.

Un journal interactif comme outil d'alphabétisation et d'insértion

Centre Educatif Communal Secondaire Henri Dunant à Marchienne-au-Pont
(Jean-Paul Marichal)

De plus en plus de jeunes inscrits à l'école savent à peine lire et écrire. Pour faire face à ce problème, des groupes de besoins ont été définis. Les jeunes restent intégrés à leurs classes respectives mais en sont retirés quelques heures par semaine, pour travailler individuellement ou par petits groupes. Le rôle 'd'élève reporter' leur est confié et il leur est proposé de réaliser un journal au sein de l'école. Ce journal s'est avéré être à la fois un outil d'alphabétisation, un outil d'insertion des parents, un outil de communication interne de tous les acteurs de l'école et, enfin, un outil de motivation des enseignants.

Projet de lecture et site inter-réseaux

Schoolopbouwwerk PICO-steunpunt à Renaix (Martine Verlinden)

En collaboration avec le service Intégration de la Ville de Renaix.

Les projets « Biboek » et « School naar de Knoppen » ont pour objectif de développer le langage des enfants défavorisés. Le projet de lecture « Biboek » organise des séances de lecture à différents endroits de la ville en adaptant les thèmes aux lieux. « School naar de Knoppen » est un site inter-réseaux sur la prévention et l'enrichissement du langage destiné aux enfants.

projet Time-Out

Arktos vzw à Anvers (Koen Van de Merckt)

Le projet Time-Out souhaite lutter contre l'exclusion scolaire définitive pour les jeunes menacés d'exclusion ou qui le sont déjà, en les accompagnant pendant un certain temps en dehors du milieu scolaire. Cela se fait par une approche contextuelle axée sur l'expérience. Tant le jeune que son environnement (parents, personnes chargées de l'aide, etc.) et l'école concernée ont un rôle clairement défini au sein du projet.

Projet Mail Art

Foyer vzw à Bruxelles (Loredana Marchi, directrice)

Le projet 'Mail Art' est un projet artistique lancé dans des écoles, les formations à temps partiel et les groupements de jeunesse dans le but d'offrir de nouvelles opportunités à ces élèves. Partant de l'idée que les enfants allochtones et les artistes ont beaucoup à s'offrir mutuellement, ils ont été stimulés à se mettre à la recherche de possibilités de créativité et d'épanouissement.

Projets IP-Radio et Audiovisuel

Institut de la Providence à Anderlecht (Etienne Léonard)

Les projets « IP Radio » et « Audiovisuel » ont abouti à la réalisation de deux studios avec un matériel professionnel de diffusion radiophonique d'une part et de montage vidéo d'autre part. Deux équipes ont été formées aux techniques et au maniement du matériel, à la programmation et l'animation, la réalisation et le montage.

Votre enfant grandit dans le quartier

RISO Gent vzw à Gand (Projet repris par le service pédagogique de la Ville de Gand (Hilde Verbrugge) et par l’asbl Schoolopbouw Gent-Ledeberg (Eline Schmidt))

Le projet « Jouw kind groeit op in de wijk » (Votre enfant grandit dans la quartier) vise à renforcer les liens entre le quartier et les écoles en sensibilisant d'une part les habitants aux écoles du quartier et, d'autre part, en proposant aux écoles une fonction centrée sur le quartier.