Prix Terre d'Avenir 2013-2014

Lauréats en Fédération Wallonie-Bruxelles

Premier prix

Namur- ITN Centry Asty Moulin
Maxime Robaux, Dorian Dominguez Y Comonte, Fabien Nolf et Valentin Pierrard
Passerelles PMR intégrées dans une voiture de train
Les personnes à mobilité réduite rencontrent beaucoup de difficultés pour utiliser les transports en commun et en particulier lorsqu’elles doivent prendre le train. Suite à une rencontre avec une personne à mobilité réduite et des responsables de la SNCB, les trois secteurs techniques de l’ITN ont décidé de travailler ensemble afin d’améliorer ces solutions. 

Deuxième prix

Waimes – Athénée Royal de Waimes
Baudouin Mackels
Une serre didactique chauffée autonome en énergie
Une éolienne abandonnée dans l’atelier de chauffage a été le point de départ du projet. De là est parti l’idée de construire, dans le jardin de l’école, une station électrique autonome alimentée par une éolienne et des panneaux solaires photovoltaïques.

Troisième prix ex aequo

Waimes – Athénée Royal de Waimes
Ryan Lenges
Vers l’eau de là ?
L’eau est un élément indispensable à la vie. Que deviendra l’humanité s’il ne reste plus d’eau potable ? L’avenir de la terre et de l’eau est de la responsabilité de tous. L’idée était de créer un jeu de type coopératif sur le thème de l’eau afin que les enfants comprennent mieux les différentes étapes du cycle de l’eau, mais aussi les différentes utilisations par l’homme ou la nature.

Troisième prix ex aequo

Suarlée – ITCA
Mélissa Rogge, Maxime Parent et Kevin Keyen
De la terre à la tartine
Le projet « De la terre à la tartine » a vu le jour suite à un questionnement en classe qui a conduit les élèves à revenir à l’essence même du métier de boulanger : le pain, base de l’alimentation depuis des millénaires, qui n’est autre qu’un mélange de farines et de savoir faire. Les élèves ont ensuite fait appel à un spécialiste du levain pour les initier aux bonnes pratiques et se sont approvisionnés chez des producteurs locaux.

Cinquième prix

Suarlée – ITCA
Jérémy Calbert, Xavier Gauthier et Justin Mouton
De la fourche à la fourchette
«De la fourche à la fourchette» est un projet né du constat que peu de bouchers-charcutiers travaillent le bio pourtant dans l’air du temps. Les élèves ont donc décidé de se lancer dans l’aventure de la charcuterie bio. Après avoir assisté à des conférences sur le sujet et effectué quelques visites, les élèves ont décidé de produire un pâté de campagne mosan bio et une galantine de volaille bio aux petits légumes oubliés.